Des nouvelles de...

Anna Huckert : manipulatrice en radiologie

Anna, 24 ans, est originaire de Willgottheim. Elle travaille aujourd’hui à Strasbourg, au Nouvel Hôpital Civil où elle est manipulatrice en électro-radiologie. Son métier lui demande des connaissances très techniques car elle est notamment amenée à utiliser des outils de pointe comme un scanner unique en France !


Qu’as-tu fait comme études, Anna ?
J’étais au Collège du Kochersberg à Truchtersheim, puis au Lycée Marcel Rudloff – Bac S.
J’ai ensuite fait la PACES (1 an). Il s’agit de la Première Année Commune aux Études de Santé. Puis bifurcation vers un DTS (Diplôme de Technicien Supérieur) IMRT (Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique) en Bac+3 au Lycée Jean Rostand. J’ai été diplômee en 2017 !

En effet, je suis depuis toujours attirée par le domaine de la santé et le contact avec les personnes.
J’ai donc fait un cursus en alternance entre différents terrains de stage, hôpitaux différents, services différents (scanner, irm, médecine nucléaire, radiothérapie, en Alsace) et avec des cours théoriques au lycée.

Tu vis où actuellement ?
Toujours Willgottheim mais à l’autre bout du village. On peut trouver l’amour dans le Kochersberg !!!

Que fais-tu aujourd’hui ?
Je travaille au Nouvel Hôpital Civil à Strasbourg depuis 2 ans suite à un stage (réussi) dans le service “Scanner diagnostic”.
Je prends en charge le patient pour son examen de scanner : pose de voie veineuse, continuité des soins, veiller à son confort, réalisation de l’examen…
Il faut produire des images de bonne qualité pour le diagnostic du radiologue, grâce à nos connaissances en physique, technique du scanner, anatomie, physiologie.
C’est un bon compromis entre le soin et la technique des machines à la pointe de la technologie. Un des scanner est une innovation mondiale : c’est le seul en France, le 2eme en Europe !
Le scanner est réalisé pour des suivi de cancer, de pathologie vasculaire, rénale, cardiaque.

Sinon à côté, je fais partie d’un atelier floral, activité zéro déchet (produit ménager home made, slow cosmétiques etc) et j’aime également me balader dans le magnifique Kochersberg.

Des projets à venir ?
Voyage en Amérique du Sud, changement de voiture 🚗 , investissement immobilier locatif 😉
Pas de changement de boulot à l’horizon pour l’instant !

Le Kochersberg-Ackerland, pour toi, en 3 mots, c’est…
Mon passé, mon présent, mon futur (aha) 🤪🤪🤪

Si le parcours d’Anna t’inspire, n’hésite pas à nous demander son contact via ce blog !

2 Comments

  • Knieriemen

    Bonjour, journaliste, je serais intéressée de publier l’un ou l’autre témoignage de jeunes du Kochersberg confiné ailleurs dans la version papier des Dernières Nouvelles d’Alsace. Est-ce que vous pouvez me mettre en contact avec eux.

    merci de votre réponse

    Eva Knieriemen

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *